Julie Walters Bio


JULIE WALTERS

Date de naissance: 22 février 1950

Née à Birmingham, en Angleterre, Julie Walters était une fille obéissante. Pour faire plaisir à sa mère, elle a fait un stage au Queen Elizabeth Hospital afin de devenir infirmière. Secrètement, elle désirait toutefois parfaire une carrière d’actrice. Elle a fini par quitter le nid familial et s’est inscrite à des cours d’art dramatique à l’établissement d’enseignement Manchester Poly.

En 1974, elle s’est jointe à la troupe du Liverpool Everyman Theatre où elle a travaillé avec l’auteur Alan Bleasdale. Après avoir été sélectionnée pour épauler Richard Beckinsale dans la populaire pièce Funny Peculiar, sa carrière a pris son envol.

Les années suivantes, Julie Walters a été actrice, chanteuse et danseuse dans différentes oeuvres théâtrales anglaises. Elle a campé des rôles majeurs dans les pièces Personal Services et Stepping Out, ses prestations remarquables la gratifiant de deux nominations pour les prix BAFTA. La principale intéressée a reçu une autre nomination, cette fois pour un prix Lawrence Olivier, grâce à son jeu dans Fool For Love.

Elle a gagné un Tony Award après avoir donné vie au personnage d’Eliza Doolittle pour la pièce Educating Rita par le biais de laquelle elle a foulé les planches sur Broadway et à Londres, en plus d’être nommée aux Oscars pour son travail en lien avec la version cinématographique du même titre proposée en 1983. Sa prestation devant les caméras de ce film lui a de plus valu un prix BAFTA, un Golden Globe et un Variety Club Award. L’actrice a poursuivi sur sa lancée au grand écran avec le rôle de tenancière d’une maison close dans Personal Services (1987).

Mais c’est à la télévision que la Britannique a obtenu une notoriété à travers toute l’Angleterre en tant qu'actrice comique. Elle a hérité d'une autre nomination pour la soirée des prix BAFTA grâce à ses rôles sur le plateau de Boys From the Black Stuff et Say Something Funny, ainsi que pour son jeu dans la populaire série The Secret Diary of Adrian Mol et le téléfilm Pat and Margaret.

L’actrice a concentré ses efforts au petit écran durant les années 1990, mais a eu droit à des apparitions occasionnelles au cinéma, notamment pour les films Stepping Out (1991), Intimate Relations (1996) et Billy Elliot (2000). Forte de sa prestation dans ce dernier long métrage, Julie Walters a non seulement obtenu sa deuxième nomination pour un Oscar, mais a aussi gagné son second BAFTA Film Award.

De plus, elle a prêté ses traits à Molly Weasley – la mère de Ron – dans tous les volets de la lucrative franchise Harry Potter. En 2003, elle a également brillé au sein de la distribution de Calendar Girls, une comédie s'intéressant à des femmes d’âge mur qui acceptent de poser nues afin d'amasser des fonds pour un hôpital.

En 2006, la principale intéressée a mis la main sur un prix Silver St. George lors du Festival international du film de Moscou après avoir été vue dans des scènes de Driving Lessons, une oeuvre pour laquelle elle donne la réplique à Rupert Grint, celui-là même qui joue son fils dans les longs métrages Harry Potter.

Julie Walters a aussi été embauchée uniquement pour sa voix, elle qui a participé à la version originale de la comédie d’animation Gnomeo & Juliet (2011) en parlant pour la mère du clan des Montaigue, et en permettant à la sorcière du long métrage d’action animé Brave (2012) de prendre la parole.

De plus, elle a accepté de prêter ses traits à Madame Bird pour le long métrage familial Paddington (2014) avant de prendre part au tournage du drame romantique Brooklyn (2015), œuvre acclamée par la critique. Le film mettant en vedette Saoirse Ronan a été tourné en partie dans les rues de Montréal qui a servi à recréer la ville de Brooklyn.

Puis, elle a accepté de se glisser à nouveau dans la peau de Madame Bird le temps de Paddington 2 (2017) avant de rejoindre Amanda Seyfried, Meryl Streep, Colin Firth et Pierce Brosnan devant les caméras de Mamma Mia! Here We Go Again (2018), et de retrouver Meryl Streep sur le plateau de Mary Poppins Returns (2018), une œuvre de Disney portée par Emily Blunt dans le rôle-titre.

En décembre 1999, l’actrice a été honorée de l’OBE (Ordre de l’Empire britannique) pour sa contribution aux arts dramatiques.

Julie Walters a épousé Grant Roffey en 1997 et a une fille, Maisie.

Filmographie:

Mary Poppins Returns / Le retour de Mary Poppins (2018)
Mamma Mia! Here We Go Again / Mamma Mia! C'est reparti (2018)
Paddington 2 (2017)
Film Stars Don't Die in Liverpool (2017)
Brooklyn (2015)
Paddington (2014)
Effie Gray (2014)
The Harry Hill Movie (2013)
Justin and the Knights of Valour (2013) (voix)
One Chance (2013)
Brave (2012) (voix)
Harry Potter and the Deathly Hallows: Part 2 / Harry Potter et les reliques de la mort – 2e partie (2011)
Gnomeo & Juliet (2011) (voix)
Harry Potter and the Deathly Hallows: Part 1 / Harry Potter et les reliques de la mort – 1re partie (2010)
Harry Potter and the Half-Blood Prince / Harry Potter et le prince de sang-mêlé (2009)
Mamma Mia! (2008)
Harry Potter and the Order of the Phoenix / Harry Potter et l’ordre du Phénix (2007)
Becoming Jane / Jane (2007)
Driving Lessons (2006)
Wah-Wah (2005)
Mickybo and Me (2004)
Harry Potter And the Prisoner of Azkaban / Harry Potter et le prisonnier d’Azkaban (2004)
Calendar Girls / Le calendrier des girls (2003)
Harry Potter And The Chamber of Secrets / Harry Potter et la chambre des secrets (2002)
Before You Go (2002)
Harry Potter And The Sorcerer's Stone / Harry Potter à l’école des sorciers (2001)
All Forgotten (2001)
Billy Elliot (2000)
Titanic Town (1998)
Girls' Night (1998)
Intimate Relations (1996)
Sister My Sister (1994)
Just Like a Woman (1992)
Stepping Out / Un amour de prof (1991)
Killing Dad or How to Love Your Mother (1990)
Mack the Knife (1989)
Buster (1988)
Personal Services / À l'anglaise (1987)
Prick Up Your Ears (1987)
Car Trouble / La Jaguar de mon mari (1986)
Dreamchild (1985) (voix)
She'll Be Wearing Pink Pyjamas (1984)
Educating Rita / L'éducation de Rita (1983)