Cinémas Ciné Entreprise

Frank Whaley Bio


FRANK WHALEY

Date de naissance : le 20 juillet 1963

Né à Syracuse, New York, Frank Whaley est mieux connu pour ses personnifications vivides de jeunes hommes infortunés. Whaley a étudié en théâtre à l'université de New York en Albanie et à l'Actor Studio de New York où il obtient un certificat.

Sa premihre apparition a lieu dans Ironweed (1987) où il partage l'écran avec Jack Nicholson et Meryl Streep. Après des rôles secondaires dans des films tels que Field of Dreams et Born on the Fourth of July (tous deux en 1989), il obtient un rôle plus substantiel dans The Freshman (1990) de Steve Bushak. Ce film fait connaître Whaley à Hollywood et les années 90 lui amèneront passablement de pain sur la planche. Il offre des performances remarquables dans des films tels que A Midnight Clear (1991) dans lequel il incarne un soldat de la Seconde Guerre mondiale; The Doors (1991) oy il joue le guitariste Robby Kreiger; Swing Kids (1993) dans lequel il personnifie un musicien malchanceux; Pulp Fiction (1994) dans lequel il fait une apparition brève mais mémorable dans le rôle de l'associé que Samuel L. Jackson trouve si exaspérant qu'il en vient à l'assassiner.

Au cours de la même année, Whaley obtient le rôle titre de la comédie noire Swimming With Sharks. Utilisé et abusé par un sadique dirigeant de studio (Kevin Spacey), Whaley a donné au mot tourment une nouvelle dimension, prouvant qu'il est possible de démontrer une sorte de finesse lors de la personnification d'un type qui est sans cesse tabassé par le pouvoir.

En 1999, après avoir passé quelques années à camper des hommes en situation de conflits, Whaley prend les choses en main en rédigeant et réalisant Joe the King, une production indépendante mettant en vedette John Leguizamo, Camryn Manheim, Val Kilmer et Ethan Hawke, qui a lancé le Sundance Film Festival de la même année. Whaley y remporte le Waldo Salt Screening Award pour le meilleur scénario. Curieusement, depuis ce temps il se fait plus discret, favorisant les petits films. Il réalise son second long-métrage en 2001, sous le titre de The Jimmy Show.

Filmographie :

Aftermath (2007)
Vacancy (2007)
Crazy Eights (2006)
The Hottest State (2006)
World Trade Center (2006)
Cherry Crush (2006)
Mrs.Harris (2005)
School of Rock/L'icole du rock (2003)
A Good Night to Die (2003)
Red Dragon (2002)
Chelsea Walls (2001)
The Jimmy Show (2001)
Pursuit of Happiness (2001)
Curtain Call (1999)
The Wall (1998/I)
Went to Coney Island on a Mission From God... Be Back by Five (1998)
Retroactive / Ritroactif (1997)
Glam (1997)
The Winner / Le gagnant (1996)
Homage (1996)
Broken Arrow (1996)
Bombshell (1996)
Cafe Society (1995)
Pulp Fiction / Fiction pulpeuse(1994)
Swimming with Sharks / Bye bye boss (1994)
The Desperate Trail / La mort pour vivre (1994)
I.Q. (1994)
Swing Kids (1993)
Hoffa (1992)
Back in the U.S.S.R. (1992)
Career Opportunities (1991)
The Doors (1991)
A Midnight Clear / Section 44(1991)
Cold Dog Soup (1990)
The Freshman / Le freshman (1990)
Born on the Fourth of July / Ni un 4 juillet (1989)
Field of Dreams Champ de rjve(1989)
Little Monsters (1989)