LE CINÉ-RÉPERTOIRE - PRINTEMPS 2018 - 8e PARTIE

CINÉMA ÉLYSÉE / CINÉMA ODYSSÉE / CINÉMA TRIOMPHE
ADMISSION POUR TOUS : 5,00 $ - LES LUNDIS À 12H45 ET 19H15

FILMS

  • PRENDRE LE LARGE

    LUNDI 7 MAI - DURÉE : 1H43 | Classement : G
    Drame réalisé par Gaël Morel
    | Bande-annonce 


    Edith, 45 ans, ouvrière dans une usine textile, voit sa vie bouleversée par un plan social. Loin de son fils et sans attache, plutôt que le chômage, elle est la seule à choisir de rejoindre son usine délocalisée au Maroc...

  • POUR VIVRE ICI

    LUNDI 14 MAI - DURÉE : 1H30 | Classement : G
    Drame réalisé par BERNARD ÉMOND
    | Bande-annonce 


    Une femme dans la soixantaine qui vient de perdre son mari quitte sa petite ville de la Côte-Nord pour visiter ses enfants à Montréal, puis revoir les lieux de son enfance dans le nord de l'Ontario.

  • LE BRIO

    LUNDI 21 MAI - DURÉE : 1H35 | Classement : G
    Drame réalisé par Yvan Attal
    | Bande-annonce 


    Neïla Salah (Camélia Jordana) a grandi à Créteil et rêve de devenir avocate. Inscrite à la grande université parisienne d’Assas, elle se confronte dès le premier jour à Pierre Mazard (Daniel Auteuil), professeur connu pour ses provocations et ses dérapages. Pour se racheter une conduite, ce dernier accepte de préparer Neïla au prestigieux concours d’éloquence. À la fois cynique et exigeant, Pierre pourrait devenir le mentor dont elle a besoin… Encore faut-il qu’ils parviennent tous les deux à dépasser leurs préjugés.

  • LA VILLA

    LUNDI 28 MAI - DURÉE : 1H47 | Classement : G
    Drame réalisé par Robert Guédiguian
    | Bande-annonce 


    Dans une calanque près de Marseille, au creux de l’hiver, Angèle, Joseph et Armand, se rassemblent autour de leur père vieillissant. C’est le moment pour eux de mesurer ce qu’ils ont conservé de l’idéal qu’il leur a transmis, du monde de fraternité qu’il avait bâti dans ce lieu magique, autour d’un restaurant ouvrier dont Armand, le fils ainé, continue de s’occuper. Lorsque de nouveaux arrivants venus de la mer vont bouleverser leurs réflexions…

  • LA PROMESSE DE L'AUBE

    LUNDI 4 JUIN - DURÉE : 2H11 | Classement : GDJE
    Drame biographique réalisé par Éric Barbier
    | Bande-annonce 


    De son enfance difficile en Pologne en passant par son adolescence sous le soleil de Nice, jusqu’à ses exploits d’aviateur en Afrique pendant la Seconde Guerre Mondiale… Romain Gary a vécu une vie extraordinaire. Mais cet acharnement à vivre mille vies, à devenir un grand homme et un écrivain célèbre, c’est à Nina, sa mère, qu’il le doit. C’est l’amour fou de cette mère attachante et excentrique qui fera de lui un des romanciers majeurs du XXème siècle, à la vie pleine de rebondissements, de passions et de mystères. Mais cet amour maternel sans bornes sera aussi son fardeau pour la vie…

  • L'APPARITION

    LUNDI 11 JUIN - DURÉE : 2H17 | Classement : G
    Drame réalisé par Xavier Giannoli
    | Bande-annonce 


    Jacques, grand reporter pour un quotidien français reçoit un jour un mystérieux coup de téléphone du Vatican. Dans une petite ville du sud-est de la France une jeune fille de 18 ans a affirmé avoir eu une apparition de la Vierge Marie. La rumeur s’est vite répandue et le phénomène a pris une telle ampleur que des milliers de pèlerins viennent désormais se recueillir sur le lieu des apparitions présumées. Jacques qui n’a rien à voir avec ce monde-là accepte de faire partie d’une commission d’enquête chargée de faire la lumière sur ces événements.

  • MARVIN OU LA BELLE ÉDUCATION

    LUNDI 18 JUIN - DURÉE : 1H53 | Classement : 13+
    Drame réalisé par Anne Fontaine
    | Bande-annonce 


    Martin Clément, né Marvin Bijou, a fui. Il a fui son petit village des Vosges. Il a fui sa famille, la tyrannie de son père, la résignation de sa mère. Il a fui l?intolérance et le rejet, les brimades auxquelles l?exposait tout ce qui faisait de lui un garçon «différent». Envers et contre tout, il s?est quand même trouvé des alliés. D?abord, Madeleine Clément, la principale du collège qui lui a fait découvrir le théâtre, et dont il empruntera le nom pour symbole de son salut. Et puis Abel Pinto, le modèle bienveillant qui l?encouragera à raconter sur scène toute son histoire. Marvin devenu Martin va prendre tous les risques pour créer ce spectacle qui, au-delà du succès, achèvera de le transformer.